Orelsan à Deauville : de Will Ferrell à Fincher, tout sur son cinéma américain

Membre du jury Compétition du 45ème festival du cinéma américain de Deauville, le musicien, acteur et réalisateur Orelsan nous raconte ses films américains préférés.

AlloCiné : Quel est ton 1er souvenir de spectateur de film américain ?

Orelsan : Hors Disney, parce que sinon c’est Le livre de la jungle, c’est Ghostbusters 2. Je suis allé le voir au cinéma et ce qui est bizarre c’est que j’aurais dû voir le 1 avant. J’habitais dans l’Orne, et mon père m’a emmené au cinéma, donc pour moi, Ghostbusters c’est toujours un truc de ouf pour moi, aujourd’hui.

Eh bien ils vont refaire un film avec Bill Murray qui revient.

Ah ouais ? Trop bien !

Ton film de chevet, celui que tu peux revoir, encore et encore ?

Matrix, je peux le voir à gogo. J’aime trop Keanu Reeves, le kung-fu…

Les ralentis…

Ouais, ça a vieilli évidemment, l’effet bullet-time, mais j’aime trop.

Eh bien ils vont aussi en refaire un, avec Keanu Reeves qui revient.

Nooooon ?! Mais Keanu Reeves je le kiffe, c’est même pas une question de jeu, j’adore le voir à l’écran.

Click Here: Tienda Pumas UNAM

Le film qui t’a fait le plus rire ?

Zoolander, je le matais en boucle, ça m’éclatait. Non non non, c’est Y a-t-il un flic pour sauver la reine avec Leslie Nielsen, que je matais quand j’étais petit ! En ce moment je me fais un gros revival de ses films.

Le film qui t’a fait le plus peur ?

Quand j’étais petit -alors que maintenant tu le regardes ça ne te fait rien- mais c’était La nuit des morts-vivants de Romero. Un fils d’amis de mes parents était fan de morts-vivants et de zombies, il avait des posters partout, et j’ai vu la scène où les vers qui sortent du nez et tout, et moi j’avais huit ans et ça m’a terrorisé.

Bien flippant. Celui qui t’a le plus fait pleurer ? Les gens ne pleurent pas tous au cinéma mais…

Si moi je chiale, j’ai pas honte. J’en ai un mais il est pas américain. (il réfléchit) Les films c’est comme en musique, on mélange tout. Tu peux me demander ce que j’écoute en ce moment c’est pareil, je cherche. Ah si, gamin j’avais vu Un monde parfait, j’avais bien chialé. Danse avec les loups aussi j’ai chialé. Tous les films avec Kevin Costner ! rires

Une pépite méconnue ?

Chasing Amy de Kevin Smith. On parle beaucoup de Clerks mais Chasing Amy c’est vraiment un bon film et il est moins connu.

Un réalisateur avec qui tu aimerais travailler ?

Fincher je pense. Ou Nolan. J’aime bien choisir un gars qui n’est pas trop “ieuv”, pour moi c’est ça un film américain : Fight Club ou Seven. Il y a pile ma sensibilité, suffisamment d’intrigue et ça respecte suffisamment de règles de scénario pour pas que je m’ennuie… et en même temps c’est beau ! C’est pas original mais c’est un des meilleurs. Et puis c’est mon côté mainstream de la musique, j’aime bien les trucs qui marchent ! J’ai adoré le film de Terrence Malick hier [Une vie cachée, NdlR] mais le cinéma de Fincher me fait vraiment rêver.

Tu as un genre de prédilection dans le cinéma américain ?

J’aime bien les comédies loufoques avec Will Ferrell ou les parodies aussi.

Comme “Présentateur vedette”, par exemple ?

(il rit) mais c’est tellement ma came ! Ou même les Lonely Islands avec Andy Samberg et Popstar… je suis pile le mec que ça peut faire gole-ri et c’est un des films que j’ai préféré depuis deux ans. Alors que ça a des mauvaises critiques, ce n’est pas un bon film, mais chaque blague me touche parce que je comprends tout ! En plus quand j’ai fait Comment c’est loin, je me suis fait beaucoup de films sur la musique, de Bob Fosse à Popstar ! J’adore les comédies musicales aussi.

Eh bien j’en profite alors : une comédie musicale que tu adores ?

Cabaret, Whiplash… Phantom of the Paradise.

Est-ce que tu as une bande originale culte ?

J’aimais trop le film Friday avec Chris Tucker et Ice Cube et dedans y avait le titre de Dr Dre Keep Their Heads Ringin “Ring-a-ding ding ding dong”, et j’aimais trop ! En comédie musicale parodique, il y en a une que j’aime trop c’est CB4 avec Chris Rock, une parodie de N.W.A., c’est sorti y a 30 ans mais c’était un bon truc ! C’est même pas un bon film, mais ça me parle !

Un acteur et un américain que tu aimerais faire tourner dans un de tes films ?

J’aime bien Greta Gerwig, j’aime bien quand ça sous-joue, le mumblecore. (…) Scarlett Johansson, je suis amoureux d’elle depuis Match Point. En acteur masculin, je dirais Denzel Washington. J’aimerais bien faire un couple Denzel Washington / Scarlett Johansson, ça pourrait être super ouf mais ils ont peut-être trop d’écart.

Ça n’a jamais été fait en tout cas !

Après, comme j’aime beaucoup la comédie, diriger un Will Ferrell ce serait top, mais je soupçonne qu’il fasse beaucoup d’impros… Ça me fatigue !

Et enfin, un film américain qui n’a pas vieilli ?

Souvent, les films qui ne vieillissent pas, ce sont ceux qui ont un procédé de réal’ simple, sinon ça marque trop l’époque. Je ne sais pas pourquoi, je pense à des films britanniques, là…

Ah ça, c’est au festival de Dinard !

Ouais ! Alors, j’ai envie de répondre un truc cool. Peut-être dans les années 80, mais entre les coupes de cheveux et les effets spéciaux… Peut-être un film d’époque… J’ai envie de dire Indiana Jones mais j’ai un petit doute. Dans ma tête ça n’a pas vieilli !

Dans les années 80, un film qui n’a pas vieilli c’est “Stand By Me”, par exemple.

Grave ! Ou les Richard Linklater des débuts. Comme Slackers, mais si, ça a super vieilli. Mais sinon La 25ème heure de Spike Lee ça n’a pas vieilli. Je pense que Rosario Dawson a la même tête. Edward Norton a la même tête, New York n’a pas changé… Par contre, Do The Right Thing ça a vieilli, Brooklyn n’existe plus !

La 25ème heure Bande-annonce VO

 

0 thoughts on “Orelsan à Deauville : de Will Ferrell à Fincher, tout sur son cinéma américain”

Leave a Reply

Your email address will not be published.