Premier rendez-vous ? Pleins feux sur le court métrage de Vice Versa

Parmi les bonus du DVD/Blu-ray du dernier bijou Pixar, “Vice Versa”, les fans peuvent découvrir “Premier rendez-vous ?” dans lequel Riley reçoit la visite de son ami Jordan… provoquant l’inquiétude de Papa/Maman. Rencontre avec les réalisateurs.

A l’origine du court métrage

Josh Cooley (réalisateur) : Ce court métrage se situe dans la continuité de Vice Versa, car le premier rencard est finalement l’étape suivante quand on grandit. Quand Jordan frappe à la porte, cela parle à tous les parents, je pense. “Qu’est-ce que c’est que ça ? Qu’est-ce qu’il se passe ici ?” Pour Riley, c’est un ami qui passe la voir donc il n’y a aucun souci. Pour ses parents, en revanche, c’est le premier pas de leur enfant dans le monde des adultes… Et on n’est jamais vraiment prêt pour ça.

La vérité des sentiments
Mark Nielsen (producteur) : Tout vient de Pete Docter : il nous a exposé son idée pour Vice Versa, en se basant sur des observations du comportement de sa propre fille alors qu’elle grandissait. Il voulait vraiment ancrer ce film sur du “vrai”, sur ce qu’on traverse émotionnellement quand on passe de l’enfance à l’adolescence. Ca a toujours été le cœur de notre travail au cours des cinq années de fabrication du film. Et c’est pour cette raison qu’il trouve un écho chez autant de spectateurs : il part de quelque chose de vrai et de tangible.

Un travail de continuité
Josh Cooley (réalisateur) : Nous avons tous les deux travaillé sur Vice Versa. C’était donc très naturel de prendre en main ce court métrage, c’était l’étape suivante logique. Nous avons proposé l’idée à Pete Docter, il a apporté lui-même beaucoup de choses, et nous avons développé ce court avec la même équipe que sur le long métrage. L’idée n’est donc pas d’apposer notre patte et d’en faire NOTRE film, mais bien de poursuivre notre exploration de cet univers dans la continuité de ce qui a été mis en place avec Vice Versa.

Comment est né "Premier rendez-vous ?"

 

Dans la tête de Jordan

Josh Cooley (réalisateur) : Comme je le disais, nous voulions que le court métrage se situe dans la continuité de Vice Versa. On reprend donc la même mise en scène, les mêmes décors, les mêmes personnages… Quand nous avons terminé notre travail sur Vice Versa, le Quartier Général dans la tête du garçon n’avait pas encore été créé. Pete Docter nous a donc proposé de lui demander tout ce dont nous aurions besoin pour ce personnage pour notre court. Nous avons donc imaginé la rampe de skateboard, les amplis, la guitare, etc… Le Quartier Général de Jordan a été imaginé simultanément pour le court et le long métrages.

La maison enfin meublée !
Mark Nielsen (producteur) : Concernant l’appartement, il a fallu ajouter des meubles car ils ont fini par emménager dans le court métrage, là où l’appartement était resté vide dans Vice Versa. Nous avons donc imaginé les meubles de leur ancienne maison du Minnesota et nous les avons intégrés dans le court métrage, comme s’ils avaient emménagé eux-mêmes.

Josh Cooley (réalisateur) : Il y a aussi une différence d’éclairage. Dans Vice Versa, quand Riley découvre sa nouvelle maison pour la première fois, l’ambiance est plutôt sombre et inhospitalière. Dans le court métrage, nous avons fait en sorte de rendre cette ambiance plus lumineuse car Riley a passé la phase de transition et accepté son nouvel environnement. C’est plus accueillant, plus joyeux. A l’image du personnage.

Vice Versa / Premier rendez-vous ?
Disponible en DVD, Blu-Ray, VOD le 27 octobre 2015
Editeur : Disney – PIXAR

Aviez-vous remarqué les détails cachés de Vice Versa ?

Aviez-vous remarqué ? Emissions Bonus

 

0 thoughts on “Premier rendez-vous ? Pleins feux sur le court métrage de Vice Versa”

Leave a Reply

Your email address will not be published.