Sonia Grimm : L’ignoble calvaire de la chanteuse, violée et battue par son mari

Ce n’est pas pour l’accabler. Il a déjà été condamné. Ma démarche est destinée aux autres. Tant de gens souffrent de ne pas pouvoir s’exprimer. Si mon témoignage peut aider ne serait-ce qu’une personne isolée et désemparée et lui redonner de l’espoir, ma souffrance aura un sens. Je ne me serai pas battue pour rien.

C’est par ces mots très forts que Sonia Grimm a expliqué dans les colonnes du magazine L’Illustré, le 23 octobre 2018, la raison qui l’a poussée à rédiger Insoumise, son livre coup de poing sorti en mars 2018 et dans lequel elle raconte l’enfer qu’elle a vécu avec son mari durant près de dix ans. Victime de violences psychologiques et physiques, elle est parvenue à obtenir en décembre 2015 un condamnation pour “lésions corporelles simples qualifiées, tentative de contrainte, contrainte, contrainte sexuelle et viol“.

Âgée de 43 ans, Sonia Grimm est une véritable star en Suisse, d’où elle est originaire. À l’instar de Chantal Goya, celle qui est mère de deux enfants nés d’un premier mariage (Benjamin et Emma, respectivement 16 et 18 ans) a construit sa carrière dans les chansons pour enfants. Auteur, compositeur et interprète, elle a sorti dix albums au cours de la dernière décennie.

J’ai commencé à songer au suicide

Ancienne secrétaire dans une étude d’avocats, c’est en 2005 qu’elle décidé de se lancer dans cette carrière d’artiste et qu’elle rencontre celui qui deviendra son second mari et producteur. Après quelques années de relation, les choses dégénèrent violemment entre eux. Derrière la féérie des spectacles, Sonia Grimm endurait en coulisses un véritable calvaire avec celui qui s’est révélé être un véritable pervers narcissique. Comme elle le relate dans son livre et dans son interview dans L’Illustré, son quotidien était rythmé de menaces, de dénigrements et de violences de la part de son mari et producteur. “Je n’arrivais pas à me dépêtrer de cette situation. C’était sans issue. Je ne réfléchissais plus à demain. (…) J’étais prisonnière et à bout. J’ai commencé à songer au suicide en 2011. (…) Mais j’ai des enfants. J’ai donc consulté des médecins. Et j’ai trouvé la force de me battre“, confie-t-elle au magazine.

Tout a basculé une nuit d’août 2014 lorsque Sonia Grimm voit la mort de très près. “Il m’a frappée au visage, (…) m’a menacée, il a tenté de m’étrangler. Il m’a dit : ‘Je pourrais te tuer facilement (…)!’ J’ai imploré : ‘Ne me fais pas de mal. Ne me tue pas, ne me tue pas…’ J’ai hurlé et j’ai tenté d’appeler au secours en me précipitant vers la fenêtre. Il m’a tenue par les épaules et m’a projetée au sol. Ensuite, il m’a jetée sur le lit, m’a frappée de nouveau. J’ai alors vu dans ses yeux qu’il était capable de passer à l’acte. J’étais terrorisée“, a-t-elle poursuivi. Une nuit de cauchemar qui a précédé, dès le lendemain, des relations sexuelles sous la contrainte.

Deux ans de prison avec sursis

Sonia Grimm a décidé quelques heures après ces agressions de porter plainte. Six heures de déposition durant lesquelles elle a relaté toutes les tortures, physiques et morales, subies durant ces longues années de mariage. Puis elle s’est rendue à l’hôpital pour faire constater ses ecchymoses. Arrêté, son époux a ensuite reçu l’interdiction formelle de l’approcher avant d’être condamné l’année suivante à deux ans de prison avec sursis.

Aujourd’hui, la chanteuse est repartie de zéro, a composé de nouveaux opus et a même retrouvé l’amour. Elle s’est reconstruite, progressivement. Son mari, qu’elle ne nomme jamais directement, a essayé de faire interdire la parution de son livre. En vain. La procédure de divorce est toujours en cours. À ceux et celles qui vivent une situation similaire à celle qu’elle a vécue, elle donne plusieurs conseils : “Il est essentiel de consulter un thérapeute. (…) Il faut parler. On ne connaît pas ses limites, on ignore souvent ses droits. Il existe des associations pour ça.

Click Here: tipperary gaa jerseys

0 thoughts on “Sonia Grimm : L’ignoble calvaire de la chanteuse, violée et battue par son mari”

Leave a Reply

Your email address will not be published.